Coulis de tomates maison : voici comment le faire

Vivent les tomates ! Ces fruits rouges et bien mûrs qui ne demandent qu’à être cueillis lorsque la saison s’y prête et à être dégustés de mille manières. S’il y a un grand choix entre la purée et les différentes formes de soupes, attardons-nous sur le coulis de tomate.

Une sauce de tomate bouillie et assaisonnée selon votre humeur, quoi de mieux pour aiguiser vos talents de marmiton, mais surtout pour concocter un plat en deux temps trois mouvements ? Il n’y a rien de plus facile que de le préparer par soi-même, puisque pour le réaliser, nul besoin d’être un cordon-bleu ou encore de disposer d’une superbe cuisine à l’image d’un restaurant étoilé.

Il suffit de se munir d’un brin de détermination, d’avoir un soupçon d’organisation, de prévoir des bocaux pour la conservation (des pots de confiture vides par exemple), d’un mixeur, d’une grande marmite, et le plus important, des tomates ! Elles se trouvent très facilement dans le commerce, chez un maraîcher ou encore dans des potagers 100 % bio. Pour le reste ne vous inquiétez pas, ce sont des ingrédients du quotidien qui traînent forcément dans vos cuisines. C’est parti !

La recette du coulis de tomates

Cette recette est pour 6 personnes.

Les ingrédients

  • 2/3 kg de tomates mûres à point
  • 2 gousses d’ail
  • 2 oignons (petits ou moyens)
  • 3 brins de thym
  • 3 feuilles de laurier
  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • du sel
  • du poivre

La préparation

  1. Pelez et découpez les oignons et l’ail en tranches, puis écrasez-les.
  2. Lavez les tomates, puis pelez-les après un bref passage dans de l’eau bouillante (30 secondes maximum), ôtez ensuite le pédoncule, puis découpez-les en quartiers.
  3. Faites chauffer l’huile dans une marmite, renversez-y les tomates, les oignons et l’ail écrasés puis faites mijoter à feu doux pendant 10 minutes.
  4. Salez et poivrez selon vos goûts.
  5. Ajoutez les brins de thym, les feuilles de laurier et le sucre.
  6. Laissez mijoter 20 minutes à petit feu en remuant de temps en temps.
  7. Retirez les herbes (brins de thym, feuilles de laurier), et passez la préparation au mixeur plus ou moins finement.
  8. Remplissez vos bocaux stérilisés jusqu’à 2 cm du rebord.
  9. Fermez-les, puis procédez au traitement thermique au congélateur (congelez-les dans des bacs à glaçons) pendant une heure à 100 °C ou placez un torchon au fond d’un faitout, posez-y les bocaux et mettez entre eux plusieurs torchons de sorte qu’ils ne s’entrechoquent pas. Couvrez d’eau et laissez bouillir pendant 30 minutes environ.
  10. Laissez refroidir dans le faitout avant de sortir les pots.

Quelques notes et astuces

Notes

Choisissez la méthode de conservation qui vous convient mieux : congélateur ou la bonne vieille méthode de la cuisson des bocaux. Sachez tout de même qu’avec cette dernière, vous pourrez conserver votre coulis sur une durée plus longue. À vous de choisir !

Si vous n’avez pas assez de place pour stocker des pots de conserve, ou si vous n’avez pas assez de bocaux, vous pouvez toujours congeler le coulis de tomate dans des sacs de congélation par exemple. Mais il ne faut pas oublier que ces sacs sont compliqués à décongeler, et que le processus prend bien plus de temps que l’ouverture rapide et simple des bocaux.

Astuces

Pour avoir assez de bocaux, procédez à une collecte de bocaux en verre. Petit clin d’œil donc à vos pots de confiture, moutarde, etc. Lavez-les et conservez-les pour votre prochain usage. Vous pouvez toujours demander à vos proches de vous en garder après leurs divers usages.

Pour finir, vous pouvez utiliser votre coulis aussi bien chaud que froid. Chaud pour vos plats de pâtes, de riz ou pour napper vos pizzas maison par exemple froid pour accompagner une terrine de courgettes par exemple.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*